Loading color scheme

Le financement d’événements au bénéfice du développement économique du territoire

Cap Excellence hérite ici des productions initialement portées par les trois villes membres, mais aussi des initiatives touristiques, culturelles et sportives qui intéressent le développement économique de l’agglomération. Sont ainsi reconnus comme relevant de l’intérêt communautaire :

« En matière de tourisme : (…) l’organisation ou la participation à des événementiels : carnaval ; route du rhum ; étapes du tour cycliste de la Guadeloupe et du Tour Guadeloupéen de Voile Traditionnelle qui concernent les villes membres (…) ; le festival Ilojazz – Carrefour des musiques créoles ; le festival Cap Excellence en théâtre. »

La communauté d’agglomération Cap Excellence compte ici, grâce au financement de ces événements (notamment les festivals de jazz et de théâtre), assurer une dynamisation de son tissu urbain au bénéfice de ses habitants et de ses commerçants. L’animation générée par ces festivals et certaines manifestations comme le carnaval, grâce à un encadrement et des mesures de sécurité adéquats, favorisera l’apparition d’un contexte favorable à une plus grande fréquentation des commerces (notamment les restaurants) et à la diversification des pratiques urbaines.

Les zones d’activités d’intérêt communautaire

L’intérêt communautaire relatif à cette compétence est définit comme suit : « l’entretien, l’aménagement, l’animation et la gestion des zones d’activité industrielle, commerciale, tertiaire, artisanale, touristique, portuaire ou aéroportuaire existantes qui ne sont pas en cours de commercialisation et qui présentent un potentiel d’extension de plus de 50%. »

Par cette décision, le conseil communautaire a souhaité mettre en valeur le potentiel de développement de la zone d’activité concernée, ainsi que le choix d’inscrire son action dans une optique de création de nouvelles richesses au profit du territoire communautaire. En l’état actuel, deux zones d’activité, située sur le territoire de la ville des Abymes, pourraient répondre à ce critère de potentiel d’extension de plus de 50% : celles de Petit-Pérou et de Dugazon de Bourgogne. Des études, commanditées par le Conseil régional dans le cadre du Schéma Régional de Développement Economique (SRDE) sont en cours au niveau de ces zones et doivent à terme permettre de préciser les modalités de l’intervention de Cap Excellence dans ce cadre.

Les interventions économiques d’intérêt communautaire

Les communautés d’agglomération possèdent comme compétences obligatoires celles qui se développent, sur le fondement de l’article L5216-5-I-1°, « en matière de développement économique : création, aménagement, entretien et gestion de zones d’activité industrielle, commerciale, tertiaire, artisanale, touristique, portuaire ou aéroportuaire qui sont d’intérêt communautaire ; actions de développement économique d’intérêt communautaire. »

La délibération du Conseil communautaire de Cap Excellence datée du 14 décembre 2010 a permis de préciser cet intérêt communautaire. L’objectif des délégués communautaires étant de mettre en avant les activités ou réalisations qui entrainent une dynamisation économique du territoire et la création de richesse. Ce point sera précisé à travers deux exemples : les zones d’activités d’intérêt communautaire ; le financement d’événements au bénéfice du développement économique du territoire.